Les différents types de boîte de vitesses

Lorsque vous prenez des cours de conduite, le moniteur vous le rappellera : pour être un bon conducteur, bien manier le volant ne suffit pas. Il faut également faire bon usage de la boîte de vitesses. Aujourd’hui, tous les véhicules n’ont pas la même boîte de vitesses. Bien que les modèles avec une vitesse manuelle soient encore nombreux, on compte aujourd’hui de plus en plus de véhicules avec des boîtes de vitesses automatiques. Faisons le point sur les différents types de boîte de vitesses qu’on peut rencontrer.

La boîte de vitesses manuelle

Sur une voiture à moteur équipé d’une boîte de vitesses manuelle, on peut comparer leur transmission à un grand système d’engrenages avec plusieurs arbres. Ainsi, quand le conducteur appuie sur l’embrayage pour changer de vitesse, plusieurs mécanismes se déclenchent pour produire une marge plus ou moins importante de couple. C’est ce qui permet de stimuler le fonctionnement du moteur.

A lire aussi : Les événements incontournables pour les passionnés de voitures de collection et d'automobile vintage

La boîte de vitesse automatique

Quand on dit qu’une voiture est munie d’une boîte auto, sachez que ce n’est pas toujours le même système. On distingue en effet plusieurs types de boîtes de vitesses automatiques dont le modèle convertisseur de couple, le modèle à simple et double embrayage et la boîte de transmission à variations continues. 

Lire également : Désactivation facile du tpms.

Même si ces boîtes ne fonctionnent pas de la même manière, elles ont un point en commun : la non nécessité de l’intervention du conducteur. Oui, les vitesses changent automatiquement en fonction de la conduite. C’est pour cette raison qu’on dit que les voitures équipées de boîte automatique sont plus faciles à conduire, ce qui est bien le cas, mais cette boîte a une répercussion sur le prix du véhicule. hOpauto vous offre un large choix de voiture avec une boîte de vitesse automatique : trouvez la voiture automatique d’occasion qui convient à votre budget sur son site.

Lorsque vous passez votre permis de conduire, sachez qu’il y a le permis B à embrayage automatique. Vous pouvez le passer au lieu du permis B standard et rassurez-vous : vous pouvez rouler tant bien avec une voiture à boîte automatique qu’une voiture à boîte manuelle. Ce permis B à embrayage automatique est plus facile à passer, car vous n’aurez qu’à faire au moins 13 heures de conduite.

Les boîtes séquentielles

On n’en parle pas assez, mais il y a aussi une troisième catégorie de boîtes de vitesses : la boîte séquentielle. Les voitures équipées de ce type de boîte disposent aussi d’une boîte automatique. Le fonctionnement d’une boîte séquentielle n’est d’ailleurs pas très différent de celle d’une boîte automatique, c’est pour cette raison qu’on les classe à tort parmi les véhicules à boîte auto.

Avec une boîte de vitesses séquentielle, il est impossible de caler et le confort à la conduite ne s’arrête pas là, car le conducteur peut profiter des meilleures sensations lors d’une conduite à vive allure ou encore lors d’un démarrage en côte. Même si la voiture à boîte séquentielle vous séduit, vous devez bien comprendre qu’en cas de panne, c’est l’intégralité du système qu’il faut remplacer, ce qui peut être lourd sur le coût des réparations.

La boîte de vitesse à double embrayage

La boîte de vitesses à double embrayage est un système révolutionnaire qui offre une expérience de conduite inégalée. Contrairement aux autres types de boîtes, celle-ci dispose de deux embrayages, ce qui permet des changements de vitesses ultra-rapides et sans interruption du couple moteur. Grâce à cette technologie avancée, les conducteurs peuvent profiter d’une accélération linéaire et puissante, tout en maintenant une consommation de carburant optimisée.

Le fonctionnement d’une boîte de vitesses à double embrayage repose sur la pré-sélection des rapports suivants lorsqu’un rapport est engagé. Cela signifie que le passage d’un rapport à l’autre s’effectue instantanément grâce au second embrayage qui prend le relais pendant que le premier se désengage. Il n’y a aucune perte de puissance ou rupture dans l’accélération, offrant ainsi une conduite fluide et dynamique.

Cette technologie trouve son origine dans le monde des courses automobiles où chaque milliseconde compte. Elle a ensuite été adaptée pour les voitures grand public afin d’améliorer les performances et le confort routier. Effectivement, avec une boîte de vitesses à double embrayage, vous pouvez passer les vitesses manuellement en utilisant les palettes situées derrière le volant ou bien choisir un mode entièrement automatique pour plus de simplicité.

En termes de maintenance, il convient de noter que la boîte de vitesses à double embrayage nécessite une attention particulière. Il est recommandé de respecter les intervalles de vidange d’huile recommandés par le fabricant et de faire vérifier régulièrement le bon fonctionnement de la boîte de vitesses par un professionnel qualifié. En suivant ces conseils, vous pourrez profiter pleinement des avantages offerts par ce système de pointe.

La boîte de vitesse CVT (à variation continue)

La boîte de vitesse CVT, aussi connue sous le nom de boîte à variation continue, est une innovation majeure dans le domaine des transmissions automatiques. Contrairement aux autres types de boîtes de vitesses, la CVT ne dispose pas d’un nombre fixe de rapports prédéfinis. Au lieu de cela, elle offre une plage continue et infinie d’engagements afin d’optimiser constamment les performances du véhicule en fonction des conditions routières et des exigences du conducteur.

Le fonctionnement d’une boîte de vitesse CVT repose sur un système complexe composé principalement d’une poulie variable et d’une courroie métallique ou en acier reliées entre elles. Lorsque le conducteur accélère, la poulie se modifie pour offrir un ratio adapté à la demande en puissance. Cette capacité à ajuster continuellement les rapports permet à la voiture de maintenir son régime moteur optimal tout au long de l’accélération.

L’avantage principal d’une boîte CVT réside dans sa capacité à optimiser l’efficacité énergétique du moteur. En maintenant le moteur dans sa plage idéale, il faut prendre en compte ses spécificités lors du choix d’un véhicule équipé avec ce type de transmission afin de s’assurer qu’il correspond aux préférences et aux besoins personnels du conducteur.