Comprendre le fonctionnement du schéma de la ligne d’échappement d’une voiture : un guide complet

Le système d’échappement d’une voiture est formé de plusieurs éléments. Il favorise l’évacuation vers l’extérieur des gaz libérés par le moteur après la combustion du carburant. Le système d’échappement est garant du bon fonctionnement du moteur de votre voiture. Cet article vous aidera à mieux comprendre le schéma de la ligne d’échappement.

À quoi sert la ligne d’échappement ?

La principale fonction du système d’échappement consiste à évacuer vers l’extérieur les gaz produits par le moteur de la voiture afin d’optimiser la puissance de celui-ci. En effet, le moteur d’un véhicule crée une combustion dans la chambre de combustion qui génère des gaz toxiques. Pour qu’une combustion soit puissante, il faut une quantité importante d’oxygène. Pour laisser place à l’oxygène, il faudrait d’abord évacuer les gaz toxiques de la chambre de combustion. Ainsi, en évacuant les gaz toxiques, le système d’échappement rend la combustion plus puissante. Cela génère une puissance supplémentaire pour la voiture.

Lire également : Quels éléments considérer lors de l'achat d'une voiture d'occasion ?

Quelles sont les différentes parties d’une ligne d’échappement d’une voiture ?

Une ligne d’échappement comporte plusieurs composants. Retrouvez ci-dessous ces différents composants et leur fonction.

Le collecteur d’échappement

Il s’agit de la pièce qui assure la collecte des gaz d’échappement en provenance du moteur. Il collecte les gaz toxiques des différents orifices de la culasse du moteur. Le collecteur d’échappement comporte plusieurs entrées. Il achemine les gaz collectés vers le reste du système d’échappement. Les moteurs droits ou en ligne sont équipés d’un seul collecteur tandis que les moteurs plats ou en V possèdent deux collecteurs d’échappement.

Lire également : Nettoyer son véhicule avec un aspirateur voiture : guide et conseil

Le pot catalytique

Encore appelé convertisseur catalytique, le pot catalytique est un dispositif qui transforme les gaz d’échappement nocifs en dioxyde de carbone, azote et eau. Ce dispositif peut être intégré au collecteur d’échappement ou fixé au tuyau d’échappement de la voiture. Il faut noter que certains modèles de voitures sont équipés d’un seul convertisseur catalytique alors que d’autres en possèdent jusqu’à quatre. Ce dispositif est obligatoire sur les moteurs à essence depuis 1993.

Les capteurs d’oxygène

Le rôle des capteurs d’oxygène est de mesurer la quantité d’oxygène dans les gaz d’échappement qui sortent du moteur. Sur les voitures de nouvelle génération, les capteurs d’oxygène disposent au-dessus et en dessous des sondes à oxygène.

Les tuyaux d’échappement

Les parties du système d’échappement sont reliées entre elles par différents tuyaux d’échappement. Ces derniers sont fabriqués en acier inoxydable ou aluminisé. Ils sont donc protégés contre la rouille et la corrosion. On a aussi le silencieux avant ou pot de détente qui a pour rôle de ralentir et de refroidir les gaz après la catalyse. Le silencieux arrière (pot d’échappement) quant à lui assure la réduction sonore avant l’évacuation des gaz. Il y a aussi le FAP (filtre à particules) qui bloque les particules fines renfermant du carbone.

Quand changer la ligne d’échappement de sa voiture ?

Le système d’échappement d’un véhicule n’a pas une périodicité de changement. Lorsqu’il est bien entretenu, il peut durer toute la vie de votre voiture. Mais ce dispositif est également exposé à la corrosion et à la saleté. Cela peut provoquer sa perforation. Il est conseillé de contrôler périodiquement les composants de la ligne d’échappement de votre véhicule. Certaines pièces comme le filtre à particules requièrent un entretien particulier. Vous devez donc le nettoyer régulièrement afin d’optimiser sa durée de vie.